Se protéger contre le piratage de compte bancaire

Le piratage de compte bancaire devient de plus en plus courant en raison de la mise en ligne de certaines informations personnelles. Chaque personne qui possède un compte bancaire en ligne peut éventuellement être victime d’un piratage.

Le piratage de compte bancaire

Autrefois, pirater un compte bancaire ne pouvait se faire qu’avec des experts en informatique. Actuellement, cela peut être réalisé par n’importe qui. Le plus souvent, les hackers se servent de certains logiciels pour ce genre de piratage. Toutefois, il existe certaines méthodes classiques qui peuvent être utilisées pour pirater un...compte bancaire sans utiliser aucun programme.

La plupart des victimes d’un piratage de compte bancaire sont des personnes possédant un blog ou mettant leurs informations personnelles sur internet. Les hackers peuvent donc y trouver certaines informations basiques et plus personnelles comme le nom, le prénom, des informations sur les parents, les animaux domestiques, l’adresse email, la ville d’habitation et ainsi de suite. Le but des hackers consiste à obtenir le mot de passe qui permet d’accéder au compte bancaire. Pour cela, ils vont intervenir sur l’adresse mail.

Pour accéder à l’adresse mail, les hackers vont réinitialiser le mot de passe permettant de l’ouvrir. Avec la tentative de réinitialisation (qui ne réussit pas au départ), ils obtiennent une autre adresse mail où le mot de passe à réinitialiser est envoyé. À partir de cette nouvelle adresse, ils vont présenter les informations demandées (qui sont mis en ligne sur le blog et/ou sur d’autres sites web). En accédant à cette adresse, ils parviennent à trouver le mot de passe permettant d’ouvrir l’adresse mail qui comprend au mot de passe du compte bancaire.

Se protéger d’un piratage de compte bancaire

Pour éviter de se faire pirater son compte bancaire, il est impératif de ne pas mettre trop d’informations personnelles sur internet. Outre cela, il faut toujours surveiller son compte. Il est important de s’assurer qu’aucune procédure imprévue ne s’y déroule. Quand il y a des incohérences sur un retrait, même si elles sont petites, on doit les signaler. On doit être très vigilant sur les alertes mails qui notifient des modifications réalisées sur le compte. Si on n’a pas effectué ces modifications d’informations, c’est que notre compte a été piraté.

Les malfrats peuvent aussi pirater un compte à partir d’un « Phreaking ». Ils se présentent sous une fausse identité à partir d’un appel téléphonique pour soutirer un maximum d’informations confidentielles. Dans cette situation, il faut faire une vérification auprès de notre fournisseur afin de savoir l’authenticité de l’appel. On ne doit pas non plus répondre aveuglément à un email qu’on reçoit sans avoir identifié le service ou la personne qui l’a envoyé. Enfin, il faut toujours vérifier les liens qu’on nous envoie parce qu’ils peuvent renfermer des scripts destinés à remettre nos informations confidentielles.