Comment prévenir le piratage

Posted on

D’un point de vue technique, tout ce qui se connecte à Internet peut être piraté et de plusieurs manières. N’empêche qu’il existe un certain nombre de mesures à prendre pour protéger ses données contre une attaque. En voici quelques-unes…

Pour les ordinateurs

Sécuriser son PC

Chiffrer le disque dur. Si le disque dur est crypté, un pirate ne pourra pas lire les données qu’il contient, même s’il parvient à accéder au PC.

Installer les mises à jour dès qu’elles sont disponibles. En plus des mises à niveau de performance, les mises à jour du système contiennent souvent des améliorations à la sécurité.

Sauvegarder fréquemment ses données. Même si la sécurité la plus stricte est assurée, il est toujours possible que des données soient compromises, soit à la suite d’un piratage ou simplement d’une panne informatique.

Éviter de cliquer sur des liens suspects ou de répondre à des e-mails inconnus. Si l’on reçoit un e-mail non sollicité ou provenant d’un expéditeur inconnu, il faut le traiter comme une tentative de piratage. Il ne faut donc ni cliquer sur les liens douteux ni donner suite aux e-mails de type spam.

Installer ou activer son pare-feu. Les ordinateurs Windows et Mac sont équipés d’un pare-feu qui empêche les pirates d’accéder à l’ordinateur. Cependant,...



dans la plupart des ordinateurs, le pare-feu n’est pas activé par défaut.

Désactiver l’accès à distance. Il faut désactiver l’option par défaut et n’activer cette fonctionnalité que pendant les courtes périodes où on en a besoin.

Installer un logiciel antivirus sur son ordinateur. Le logiciel antivirus reconnaît et supprime les fichiers et programmes potentiellement dangereux dès qu’ils sont téléchargés. Cette étape peut sembler évidente pour se protéger contre les logiciels malveillants, pourtant tout le monde ne se soucie pas de le faire.

Éviter les services de partage de fichiers. Généralement les sites de partage de fichiers sont un repaire de pirates informatiques. On pense avoir téléchargé la dernière chanson à succès ou un nouveau film, mais le fichier est en réalité truffé de virus ou de logiciels malveillants.

Sécuriser ses comptes

Créer des mots de passe complexes. De préférence, les mots de passe doivent être constitués d’une combinaison de chiffres, de lettres majuscules et minuscules et de caractères spéciaux difficiles à deviner.

Il faut également éviter d’utiliser le même mot de passe pour plus d’un compte ou d’un site Web. De même qu’il est utile de changer régulièrement ses mots de passe (tous les 6 mois, par exemple).

Ne jamais donner son mot de passe. Ce conseil est suffisamment évident en soi. S’il faut malgré tout donner son mot de passe à quelqu’un, pour quelque raison que ce soit (parent, technicien de réparation, etc.), il faut le changer immédiatement après.

Se déconnecter systématiquement de ses comptes lorsqu’on a terminé avec. Il ne suffit pas simplement de fermer la fenêtre du navigateur, mais s’assurer de cliquer sur le bouton « Déconnexion ».

S’assurer qu’on est bien sur un site officiel lors de la saisie des mots de passe. Les escroqueries par hameçonnage (phishing), c’est-à-dire les cas où une page malveillante prétend être une page de connexion à un compte de médias sociaux ou de banque, sont l’une des façons les plus faciles de se faire pirater. Une façon de repérer les arnaques par phishing est de regarder l’URL du site: si elle ressemble étroitement, mais ne correspond pas exactement à l’URL d’un site de bonne réputation c’est alors un faux site.

Pour ce qui est du réseau sans fil (WiFi) à la maison, s’assurer qu’il est sécurisé et crypté. Il faut garder à l’esprit que les routeurs sans fil ne sont généralement pas sécurisés par défaut. On doit alors le configurer soi-même.

Pour les téléphones intelligents

Changer souvent le code d’accès de son téléphone. La première ligne de défense contre les tentatives de vol ou d’accès aux données est un code d’authentification fort et en constante évolution. Sur la plupart des téléphones, on peut définir un mot de passe complexe ou avancé comprenant des lettres et des symboles en plus des caractères numériques habituels.

Utiliser Touch ID quand c’est possible. Très utile sur tous les appareils compatibles, pour payer des articles et tous autres services disponibles. Cela permet également de réduire le nombre de fois où l’on entre son mot de passe sur une plate-forme.

Utiliser des applications sécurisées. Il peut être tentant d’utiliser des navigateurs tiers, mais la synchronisation de son compte Google Chrome ou Safari entre son téléphone et son ordinateur évitera de devoir saisir à nouveau les mots de passe enregistrés, et permettra de protéger son appareil contre les sites Web dangereux.

Mettre à jour ses appareils et logiciels. Dès qu’une mise à jour est disponible, qu’il s’agisse d’une application ou de son système d’exploitation, il faut l’effectuer.
De nombreuses mises à jour sont justement des correctifs permettant de remédier aux faiblesses et aux failles de sécurité. S’il y a possibilité de télécharger automatiquement toutes les mises à jour, utiliser cette fonctionnalité.

Charger son téléphone sur des ports USB fiables. Les ports USB publics, comme ceux que l’on peut trouver dans un café, peuvent compromettre les informations. C’est donc une bonne idée d’avoir un connecteur de prise électrique avec soi lorsqu’on voyage.

Éviter le « débridage » (jailbreak) de son téléphone ou de ses applications. Les iPhones et les Androids ont tous deux des mesures de sécurité qui peuvent être contournées en débridant les appareils respectifs, mais cela ouvre le téléphone à des attaques et des infections qui auraient été impossibles auparavant. De même, le téléchargement d’applications à partir de sources non vérifiées augmente considérablement le risque de contracter des logiciels malveillants.

Utiliser un WiFi sécurisé. En général, les réseaux sécurisés exigent qu’on entre un mot de passe avant de pouvoir s’y connecter. Dans certains endroits (comme les aéroports ou les cafés), on peut demander le mot de passe après l’achat d’un article.

Effectuer des achats uniquement sur des sites sécurisés. Il ne faut pas entrer d’informations de compte ou de carte de crédit sur un site qui n’a pas « https: // » dans son url. Le « s » indique que le site est sécurisé.


Voir également :
Anti piratage iPhone
Comment être invisible sur Facebook
Comment se protéger des hackers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *