Comment pirater : les différentes techniques de piratage

Posted on

Avant d’apprendre les techniques de piratage, il faut bien maîtriser ce qu’est une adresse IP. Bien que cette dernière soit modifiée à chaque connexion, on peut la rendre fixe, et c’est à partir de ce moment que les pirates se bousculent.

Effectuer un cracking

Le cracking est une des techniques de piratage les plus couramment utilisées. Il consiste généralement à deviner le mot de passe de quelqu’un. Pour ce faire, on doit l’espionner en ayant recours à des logiciels qu’on appelle crackeurs. Ces logiciels permettent de tester les mots de passe suivant trois méthodes. Dans un premier temps, le logiciel peut deviner le mot de passe en s’attaquant au dictionnaire. En effet, il teste tous les mots de passe envisageables dans un fichier texte. Ensuite, le logiciel peut faire une attaque par hybride. Il s’agit d’une technique semblable à celle utilisant le dictionnaire, sauf qu’on doit inscrire une combinaison de chiffres après le mot. Enfin, il y a l’attaque brute-force qui consiste à tester toutes les combinaisons possibles. Le cracking peut prendre des heures ou des semaines pour porter ses fruits, mais en général, il marche à tous les coups.

Appliquer le spoofing

Le spoofing est une technique très utilisée pour usurper une identité. Ainsi, il est possible de se passer pour quelqu’un d’autre dans le but d’envoyer des virus. Pour être plus précis, il faut parler d’IP Spoofing. En effet, le but est d’usurper l’identité de l’ordinateur connu sous le nom d’IP. Pour ce faire, on a le choix entre deux techniques, soit on falsifie des dossiers que la personne va envoyer à la victime, soit patienter jusqu’à ce que deux ordinateurs soient connectés pour faciliter la prise de contrôle de l’un d’eux.

Appliquer la technique du DOS

La technique de DOS vise à s’attaquer aux serveurs des entreprises. Pour ce faire, deux techniques d’attaques peuvent être effectuées. D’une part, on peut choisir le déni par saturation qui vise à fournir le plus de renseignements au serveur. Ainsi, ce dernier ne sera plus en mesure de répondre aux vraies informations. D’autre part, on peut opérer une attaque par exploitation de vulnérabilité. Le principe consiste à trouver une faille du système pour faciliter son exploitation. Le but est donc de le rendre inutilisable.

Opérer un Hijacking

Le Hijacking n’est autre qu’une autre technique de piratage qui permet de prendre la place de quelqu’un dès qu’il se connecte sur la session. On peut aussi la désigner par détournement de session. Pour y arriver, on peut pirater le serveur par la technique DOS ou Denial of Service. Tout ceci est fait dans le but de mettre sa victime hors jeu. Il est également possible de mettre le serveur sur écoute afin de pouvoir sauvegarder tout le trafic. Ainsi, il serait plus facile de collecter des informations sur la victime.


À lire avant le prochain hack :

Que faire si son ordinateur est piraté?
Comment savoir si quelqu’un a piraté sa connexion internet?
Se protéger contre le piratage et intrusions sur internet
Les meilleurs logiciels anti piratage gratuits sur le marché
Se protéger des hackers : ce qu’il faut savoir
Réseau local à l’abri du piratage : comment le créer





2 Replies to “Comment pirater : les différentes techniques de piratage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *