WiFi : comment se protéger du piratage?

Posted on

Personne ne peut nier l’indéniable utilité d’un réseau WiFi qui permet de relier plusieurs appareils informatiques et d’échanger les données. Les fournisseurs d’accès internet installent donc une borne WiFi pour permettre à plusieurs utilisateurs de se connecter à la toile aisément et sans s’encombrer de câbles.

Piratage du réseau WiFi

De nombreuses entreprises, établissements publics entres autres optent pour le WiFi qui présente de nombreux avantages notamment en termes d’installation et de câblage. Mais il donne accès aussi aux cybercriminels qui interceptent les informations et les données échangées sur le réseau qu’il s’agisse de mots de passe, de coordonnées bancaires, de données personnelles ou professionnelles, etc. Le plus souvent les utilisateurs de ces réseaux se voient usurper leurs identités ou voler leurs informations personnelles ou professionnelles.

Ces réseaux WiFi sont également sujets à des faux mails, des malwares entre autres problèmes. Au regard de la gravité de la situation et des conséquences pouvant découlées d’une mauvaise exploitation des données interceptées, il est nécessaire d’assurer la sécurité et la protection des ordinateurs et des réseaux WiFi afin d’éviter les actes de piratages et de cyber attaques.

Comment se protéger?

La première solution qui s’impose pour prévenir le piratage du réseau WiFi est de sécuriser le routeur à l’aide d’un mot de passe. Sinon d’autres solutions peuvent être entreprises individuellement afin de protéger le réseau WiFi de toute utilisation criminelle, notamment en recourant à des logiciels comme Achiwa Tools en intégrant le protocole SSL ou encore en utilisant un tunnel numérique sécurisé.

Il faut également avoir un nom de réseau SSID, sous réserve de le cacher aux autres utilisateurs, sans oublier de le crypter (en adoptant l’option WAP ou WEP), afin de protéger la clé de sécurité et que le réseau ne soit pas exposé au piratage.

Si plusieurs utilisateurs accèdent au réseau, il faut disposer d’une carte avec une adresse particulière tout activant l’option filtrage. Le mieux est de recourir à un administrateur réseau qui saura s’occuper de la sécurité du réseau.

Il faut dire que parfois même en la présence d’une clé d’authentification les pirates arrivent à détecter la connexion et à décrypter la clé. Et si les outils technologiques informatiques ne suffisent plus, on peut recourir à des solutions extrêmes comme la peinture isolante des ondes. Il s’agit en fait d’un produit dont la composition chimique agit comme une barrière électromagnétique qui ne laisse pas filtrer les ondes émises par les bornes WiFi à l’extérieur du bâtiment, sans affecter, pour autant, la connexion à l’intérieur.

Toutes les solutions sont les bienvenues pour limiter les intrusions et le piratage susceptibles de porter préjudice aux personnes, aux administrations, aux entreprises ou autres établissements qui utilisent souvent le réseau WiFi pour échanger des documents personnels ou des fichiers professionnels. Les cybercriminels, une fois ils interceptent les dossiers ou les données échangées, ils peuvent les exploiter sans scrupule que ce soit en usurpant l’identité de quelqu’un ou en les employant dans l’espionnage industriel ou même pour utiliser les cartes de crédit et vider les comptes bancaires. Il faut donc prendre toutes ses précautions et sécuriser le réseau WiFi que ce soit dans une entreprise ou à domicile.

En savoir plus :

Réseau local à l’abri du piratage : comment le créer
Comment savoir si quelqu’un a piraté sa connexion internet?
Se protéger contre le piratage et intrusions sur internet
Se protéger contre le piratage de boite mail
Se protéger des hackers : ce qu’il faut savoir
Tous les meilleurs logiciels de piratage actuels





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *